Point à retenirDescription
Conditions climatiquesPeu favorables avec un déficit hydrique et des températures élevées
Remplissage des barragesFaible (23,2% au 19 janvier 2024)
Superficie des cultures2,8 millions ha pour l’automne, 90.600 ha pour les légumes, 22.500 ha pour les cultures sucrières

Le panorama de l’agriculture pour la saison 2023/2024

La nouvelle saison agricole s’avère challenging, confrontée à un climat capricieux. La Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF), rattachée au ministère de l’Économie, alarme sur un contexte peu propice marqué notamment par un important déficit de l’eau et des températures qui excèdent la normale saisonnière. Cette situation se reflète dans l’état des réservoirs aquifères du pays, dont le niveau a sensiblement chuté par rapport à l’année précédente.

Statistiques des cultures

Les chiffres révèlent que, vers la mi-janvier de l’année courante, les cultures d’automne couvraient 2,8 millions d’hectares, avec un accent particulier sur les céréales étendues sur 2,3 millions d’hectares. Les légumineuses, elles, s’étendaient sur près de 90 600 hectares, ce qui représente 90% de l’objectif fixé pour l’année. De leur côté, les cultures hivernales affichaient 11 000 hectares au compteur à la mi-janvier, avec l’ambition de s’étendre sur 67 000 hectares. Les champs de canne à sucre n’étaient pas en reste, s’étalant sur 22 500 hectares, soit 42% de l’objectif établi pour cette période.

Agriculture éco-responsable

En parallèle, l’initiative nationale pour un semis direct, prônant une agriculture durable et respectueuse de l’environnement, poursuit son expansion, revendiquant 106 000 hectares à mi-janvier, avec une cible de 200 000 hectares pour l’année en cours.

Mesures gouvernementales de soutien

Soulignons que le gouvernement n’a pas manqué de réagir face à ces enjeux, en déployant diverses mesures pour garantir une saison agricole fructueuse. Ces dispositions touchent divers aspects essentiels, comme la fourniture en intrants essentiels à l’agriculture (semences, engrais), le renforcement des filières agroalimentaires, la gestion de l’irrigation, la mise en place d’assurances au profit du secteur agricole, sans oublier le financement et l’accompagnement des corps de métiers agricoles.

FAQ

Quelles sont les conditions climatiques actuelles pour l’agriculture ?

Les conditions sont peu favorables, avec un déficit hydrique et des températures excédent la normale saisonnière.

Quelle est la situation des barrages actuellement ?

Le niveau des barrages est préoccupant avec un taux de remplissage de 23,2% au 19 janvier 2024.

Quelles actions le gouvernement a-t-il prises pour soutenir l’agriculture ?

Le gouvernement a mis en place des mesures telles que l’approvisionnement en intrants, la gestion de l’eau d’irrigation, l’assurance agricole et l’accompagnement des agriculteurs.

Quelles sont les superficies occupées par les cultures cette année ?

2,8 millions d’hectares pour les cultures d’automne, 90.600 hectares pour les légumes et 22.500 hectares pour les cultures sucrières.



Lire aussi :