Points clés à retenir

SujetDescription
Inauguration du SCLLe Sustainable Construction Lab a été ouvert à Casablanca, devenant un centre phare de R&D dans la construction durable.
ObjectifsAnimation de l’écosystème de la construction et promotion de l’innovation et de la durabilité dans le secteur.
CollaborationsÉtablissement de partenariats stratégiques, notamment avec l’Université Mohammed VI Polytechnique.
Impact économiqueLafargeHolcim Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 7,9 MMDH en 2023 et emploie près de 2.580 personnes.

L’innovation en construction durable : Inauguration du « Sustainable Construction Lab » par LafargeHolcim Maroc

Un hub d’innovation pour l’Afrique et le Maroc

LafargeHolcim Maroc, leader dans le matériaux de construction, a récemment célébré l’ouverture de son laboratoire dédié à la construction durable, le « Sustainable Construction Lab » (SCL), à Casablanca. Cette infrastructure marque une nouvelle étape en termes de recherche et développement (R&D) pour l’entreprise, s’érigeant en référence tant sur le territoire marocain qu’en Afrique.

Le SCL s’inscrit dans une initiative plus vaste, rejoignant le réseau prestigieux des huit centres de R&D du groupe Holcim qui s’investissent dans la dynamisation du secteur de la construction. Ces sites concentrent leurs efforts sur la diffusion de connaissances à travers des formations, l’organisation de séminaires et l’établissement de partenariats stratégiques.

Un centre doté d’une technologie de pointe

L’inauguration par José Antonio Primo, le Directeur général de LafargeHolcim Maroc, a révélé des installations modernes et sophistiquées. Avec une équipe de huit ingénieurs et techniciens spécialisés, le SCL dispose de cinq salles de prototypage équipées de machines dernier cri, s’étendant sur 600 m² dédiés à la réalisation d’essais à grande échelle.

Lors de cet événement marquant, M. Primo a mis en avant l’expérience immersive offerte par le SCL, invitant à découvrir les nouveaux matériaux de construction durables conçus par la firme. Mohamed El Haddad, responsable du SCL, a quant à lui souligné la mission intrinsèque du centre : impulser une dynamique au cœur du secteur de la construction, promouvoir l’innovation et la technicité, consolider les partenariats et développer les compétences.

L’année précédente, le SCL a mis en œuvre une vingtaine de conférences-débats et une dizaine de formations en collaboration avec les principaux acteurs de l’écosystème. Ces événements ont porté sur des thématiques cruciales telles que la construction durable, le béton décoratif et la sécurité au travail. Un partenariat a également été noué avec l’Université Mohammed VI Polytechnique, renforçant l’engagement de LafargeHolcim Maroc dans le domaine de l’innovation. L’entreprise a généré un chiffre d’affaires impressionnant de 7,9 milliards de dirhams (MMDH) en 2023, soutenu par près de 2.580 employés et une capacité de production annuelle de 13,5 millions de tonnes de ciment.

Majoritairement détenue par une coentreprise entre le groupe mondial Holcim, symbole de l’innovation et de la durabilité dans le secteur de la construction, et Al Mada-Positive Impact, un fonds d’investissement panafricain, LafargeHolcim Maroc est à la pointe du progrès en matière de matériaux de construction.

FAQ

Quelles sont les activités principales du Sustainable Construction Lab?

Le SCL se consacre à l’innovation en matière de construction durable, à l’organisation de séminaires et formations, et au développement de partenariats stratégiques.

Quelle est la contribution de LafargeHolcim Maroc à l’économie locale?

L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 7,9 MMDH en 2023, employant près de 2.580 personnes et possédant une capacité de production de 13,5 millions de tonnes de ciment par an.

Avec quelle institution LafargeHolcim Maroc a-t-il récemment signé un partenariat?

Un partenariat a été signé avec l’Université Mohammed VI Polytechnique pour renforcer la recherche et l’innovation dans la construction durable.

Qui détient la majorité du capital de LafargeHolcim Maroc?

La majorité du capital est détenue par une joint-venture entre le groupe Holcim et Al Mada-Positive Impact, un fonds d’investissement panafricain.



Lire aussi :