Points Essentiels à Retenir

Date limite de déclaration29 février 2024
Revenus concernésRevenus fonciers de l’année 2023 et ceux encaissés avant 1er janvier 2023
Seuil de déclarationRevenus fonciers annuels n’excédant pas 30 000 dirhams
Services en ligneDisponible sur l’espace Téléservices SIMPL de la DGI

Échéance de déclaration pour les revenus fonciers

La Direction générale des impôts (DGI) rappelle aux détenteurs de biens immobiliers percevant des revenus fonciers que la date butoir pour la déclaration et le paiement de l’impôt sur les revenus de 2023 est fixée au 29 février 2024.

Modalités de déclaration

Les revenus fonciers de l’année écoulée doivent être mentionnés sur la déclaration annuelle de revenu global. Quant aux revenus perçus avant 2023, ils doivent figurer sur la déclaration annuelle spécifique aux revenus fonciers.

Auquel des déclarants cette obligation s’adresse-t-elle ?

  • Cette obligation concerne tous les propriétaires percevant des revenus annuels de location inférieurs ou égaux à 30 000 dirhams.
  • Il est également important de signaler que toute retenue à la source faite par le locataire doit être déduite de l’IR global dû.

Procédure de déclaration et de paiement

Le paiement et la déclaration peuvent être réalisés en ligne via la plateforme Téléservices SIMPL sur le site officiel de la DGI.

Des guides sont également mis à disposition des usagers afin de les assister dans ces démarches sur l’espace SIMPL IR particuliers.

FAQ

Quelle est la date limite de dépôt de la déclaration des revenus fonciers ?

Le 29 février 2024.

Comment effectuer la déclaration et le paiement ?

Via l’espace Téléservices SIMPL sur le portail de la DGI.

Existe-t-il un seuil en deçà duquel il n’est pas nécessaire de déclarer ?

Oui, pour les revenus fonciers annuels n’excédant pas 30 000 dirhams.

Que faire si le locataire a déjà effectué une retenue à la source ?

Cette retenue est imputable sur l’impôt sur le revenu global du propriétaire.



Lire aussi :