Principaux points à retenir

Points clésDétails
Diversification économiqueLa ministre évoque l’importance des secteurs multiples, y compris l’industrie et le tourisme.
Confiance des investisseursLes investisseurs locaux et étrangers contribuent à la création d’emplois et à la croissance économique.
Programmes gouvernementauxMise en place de programmes pour adresser les défis de l’économie, comme l’inflation et la sécheresse.
Croissance économiqueUne croissance de 3,4% prévue malgré les défis, notamment dans l’agriculture.
Maintien des réformesLa ministre insiste sur la continuité des réformes pour maintenir les équilibres budgétaires.

Économie marocaine : entre diversification et défis conjoncturels

Une stratégie de diversification économique

«Diversifier notre économie est un levier essentiel de croissance. Cela enveloppe des domaines variés tels que l’industrie, le tourisme et bien d’autres secteurs en redressement», a souligné la ministre de l’économie lors d’une entrevue avec la chaîne « CNBC Arabia », dans le cadre de sa présence au Forum économique mondial de Davos.

La confiance des investisseurs : Un moteur de croissance

L’engagement des investisseurs, locaux et internationaux, demeure un pilier central dans la génération d’opportunités d’emploi et le renforcement de l’ascension économique, a-t-elle poursuivi.

Résilience en dépit des pressions financières

Face aux pressions exercées par la conjoncture économique mondiale, la ministre a mis en avant la résilience de l’économie marocaine, notamment dans les secteurs de l’industrie et du tourisme, qui retrouvent un élan de croissance après des crises successives.

Programmes urgents face aux crises

Des mesures précises ont été prises pour répondre aux défis actuels tels que l’escalade des prix, la pénurie de ressources en eau et l’inflation croissante. «Il est primordial que les interventions soient promptes pour limiter l’impact sur les performances des entreprises et sur l’économie nationale», a mentionné Mme Fettah.

Lutte contre la sécheresse : un chantier prioritaire

La grave sécheresse qui frappe le royaume depuis plusieurs années constitue une problématique majeure, influant négativement sur l’économie. Un programme estimé à environ 15 milliards de dollars a été instauré, privilégiant notamment le dessalement de l’eau de mer et la construction de barrages, pour répondre à ce défi.

Des perspectives de croissance en 2023

Mme Fettah a projeté un taux de croissance de 3,4% pour l’année 2023, malgré les difficultés rencontrées par le secteur agricole. Elle a également distingué deux formes d’inflation : une liée aux coûts de l’énergie et du transport, et une autre affectant l’alimentation et le secteur agricole. Un programme d’urgence a été lancé pour faire face à cette dernière.

FAQ – Économie marocaine et perspectives

Quels sont les secteurs clés de la stratégie de diversification économique du Maroc?

L’industrie et le tourisme sont deux des secteurs clés de cette stratégie.

Quel est l’impact des investisseurs étrangers sur l’économie marocaine?

Ils jouent un rôle crucial dans la création d’emplois et la dynamisation de la croissance économique.

Quelle est la prévision de croissance économique pour le Maroc en 2023?

Une croissance de 3,4% est attendue malgré les défis.

Quels programmes a lancé le Maroc face à la sécheresse?

Le Maroc a lancé un programme incluant le dessalement de l’eau de mer et la construction de barrages.



Lire aussi :