Points Clés à Retenir
MACFInitiative de l’UE avec des implications pour les exportateurs marocains
PhasesIntroduction en deux phases, la première pour collecter des données, la seconde inclura des paiements pour les certificats
Impact ÉconomiquePotentiel sur l’industrie lourde et la métallurgie marocaines, mais aussi des perspectives d’adaptation vers une économie bas carbone
ObligationsInscription comme déclarant MACF, vérification des émissions et risque de pénalités en cas de non-conformité

L’avènement du MACF dans les relations UE-Maroc

La nouvelle dynamique commerciale imposée par le Mécanisme d’Ajustement Carbone aux Frontières (MACF) va impliquer des changements significatifs pour les exportateurs marocains. Avec des enjeux de déclaration d’émissions de gaz à effet de serre (GES), l’acquisition de certificats MACF et le risque de pénalités, s’adapter est impératif. L’opportunité de transition vers une économie plus verte est toutefois à saisir.

Phase de transition du MACF

  • D’octobre 2023 à décembre 2025

Durant cette période initiale, les acteurs économiques auront l’occasion de s’acclimater aux procédures du MACF, sans pression financière immédiate.

Entrée en vigueur et exigences financières

  • À partir de janvier 2026

La phase concrète d’application imposera aux importateurs de déclarer leurs émissions de GES et d’acheter des certificats MACF correspondants. Les secteurs émetteurs de GES seront les plus concernés par ces nouvelles contraintes.

Conséquences et opportunités du MACF

Le MACF induira des ajustements notables pour l’économie marocaine, spécialement dans les branches industrielles gourmandes en énergie. Toutefois, ce mécanisme se veut également incitatif à une transition vers une économie décarbonée, promouvant l’avantage compétitif pour les entreprises écoresponsables.

Obligations sous le MACF et implications pour le Maroc

Enregistrement et vérification des émissions

L’enregistrement comme déclarant MACF est requis pour tout exportateur vers l’UE, ainsi que la vérification des émissions par un organisme accrédité. Faute de conformité, des pénalités sévères sont prévues.

Conseils pratiques pour les exportateurs marocains

Les entreprises marocaines doivent prendre les devants pour s’aligner sur les exigences du MACF: enregistrement nécessaire, vérification des émissions et collaboration avec des conseillers spécialisés pour éviter les sanctions.

FAQ

Qu’est-ce que le MACF?
C’est un mécanisme de l’UE destiné à tarifer les émissions de GES des produits importés.
Comment le MACF affectera-t-il les exportateurs marocains?
Il nécessitera un enregistrement spécifique et la déclaration des émissions de GES, influençant potentiellement la compétitivité.
Quand les paiements des certificats MACF commenceront-ils?
Les paiements seront requis à partir de janvier 2026 suite à la phase de transition.
Que risque une entreprise si elle n’est pas en conformité avec le MACF?
Elle peut se voir infliger des pénalités significatives en fonction de la gravité du manquement.



Lire aussi :