Points Clés
Les institutions régionales et sous-régionales sont cruciales pour le développement économique en Afrique.
Les organisations varient en fonction de leur héritage colonial et de leurs objectifs spécifiques.
Leur impact économique est significatif, bien que difficile à quantifier précisément.

Le Rôle Vital des Institutions Sous-Régionales en Afrique

Abdoul Kane, consultant émérite en intégration régionale, a récemment mis en lumière l’influence majeure des organisations sous-régionales africaines sur le développement économique du continent. À travers un entretien détaillé, il a dressé un portrait des diverses institutions et discuté de leur importance.

Un panorama des organisations sous-régionales

En scrutant le paysage des organisations sous-régionales, nous reconnaissons principalement trois catégories d’institutions. Les Communautés économiques régionales (CER) sont issues de similitudes historiques, telles que des systèmes politiques ou juridiques communs. Ces CER, qui comprennent des ensembles tels que l’UEMOA, ont évolué mais préservent les liens établis pendant la période coloniale et s’adaptent à la cartographie actuelle de l’Afrique.

À côté de ces entités, se trouvent les institutions issues du Plan d’action de Lagos, elles sont mieux connues et incluent la CEDEAO, la CEEAC, la SADC ou encore l’UMA. Certaines de ces communautés ont étendu leur influence pour être reconnues en tant que CER, comme l’IGAD et la CEN-SAD. Puis, il y a l’Union africaine, qui trône au-dessus de ces structures.

Organisations à buts spécifiques

La troisième famille d’organismes comporte les organisations intergouvernementales se consacrant à des objectifs précis, souvent liés à la gestion de ressources naturelles partagées telles que des fleuves, des forêts ou des corridors de transport. Ainsi, nous avons l’OMVS ou la COMIFRAC, entre autres, qui s’occupent de valoriser ces biens pour le bien commun.

Quel est l’impact économique de ces entités ?

Les activités économiques de ces organisations, bien que moins visibles médiatiquement que leurs activités politiques, sont au cœur de leurs actions. Elles contribuent notamment à la création de marchés régionaux et à la gestion des ressources régionales, avec des projets d’envergure comme les barrages de l’OMVS qui fournissent de l’énergie à plusieurs pays.

FAQ – Foire aux Questions

Combien d’institutions régionales et sous-régionales l’Afrique a-t-elle ?

Il existe environ cinq communautés économiques sous-régionales et huit communautés économiques régionales, sans compter les nombreuses organisations intergouvernementales.

Pourquoi les organisations intergouvernementales ont-elles été créées ?

Elles ont vu le jour pour gérer des biens publics régionaux comme les ressources naturelles partagées.

Quelle est l’importance de l’Union africaine par rapport aux autres communautés ?

L’Union africaine agit comme chapeau au-dessus de toutes les autres institutions régionales et sous-régionales, coordonnant leurs actions.




Lire aussi :