Points clés à retenir

Éléments positifsPrévisionsAttention
Marché haussier depuis 2023Croissance entre 5% et 10% en 2024Risques: inflation, secteur phosphate
Bonne performance des indices boursiersCroissance économique de 3,6% en 2024Volatilité des cours du pétrole
Retour de l’inflation sous les 3%Masse bénéficiaire des sociétés cotées en hausseAugmentation des taux d’intérêt

Analyse du marché financier de Casablanca pour l’année 2024

Relance économique et prévisions optimistes caractérisent le début d’année sur le marché financier. Janvier a fini avec des indices en hausse, reflétant une tendance déjà observée l’année précédente. Un consensus se dessine chez les experts quant à des horizons prometteurs pour l’année à venir.

Tendances et projections

Suite à une année 2023 fructueuse, le marché boursier de Casablanca n’a pas failli à sa dynamique de croissance. Les spécialistes de BMCE Capital Global Research s’accordent pour dire que, malgré une partie du potentiel de hausse utilisé, il reste encore de belles opportunités. Ils envisagent une croissance de 5 à 10% pour l’année en cours. Un ensemble de facteurs soutient cette prévision, notamment une hausse attendue du MASI et des signes encourageants sur le terrain macroéconomique, avec une croissance attendue à 3,6%.

La situation macroéconomique favorable, la perspective de grands évènements sportifs, tels que la co-organisation de la Coupe du monde 2030, et la vigueur des secteurs comme le tourisme et l’export, apportent une impulsion notable. Attention cependant aux risques permanents comme la volatilité des prix du pétrole et du secteur des phosphates, réputé pour son caractère exportateur.

Échos des analystes

Un optimisme partagé par les analystes de MSIN, qui voient 2024 comme une année favorable à la poursuite de la relance boursière. Ils soulignent la fin d’un cycle de resserrement monétaire exceptionnel et une inflation revenant sous la barre des 3% favorisant un taux d’intérêt réel positif en 2024, une première depuis fin 2021.

En plus des performances attendues des entreprises cotées, boostées notamment par le secteur bancaire, l’organisation des évènements sportifs et le lancement de programmes structurants dynamisent différents secteurs. La privatisation annoncée de certaines entreprises publiques mûres pourrait soulager le déficit du Trésor et dynamiser le marché.

Opérations financières à venir

Les orientations des investisseurs semblent se pencher davantage vers la Bourse, contrairement à 2023 où le marché obligataire s’était imposé suite à l’augmentation des taux. La politique monétaire de la banque centrale laisserait espérer une diminution du spread, profitant ainsi au marché des actions.

Chapitre d’une reprise économique

Chronique d’une embellie économique amorcée

La Bourse de Casablanca a connu une trajectoire ascendante depuis 2023. Les signes avant-coureurs d’une reprise se sont manifestés : un taux d’inflation qui ralentit, une réussite sur les marchés internationaux et un regain d’intérêt pour les actifs à risque. Ces éléments ont encouragé les investisseurs à revenir progressivement vers le marché financier marocain.

FAQ

Quelle a été la performance du marché boursier à Casablanca en 2023?

La performance du marché en 2023 était remarquable avec une clôture de l’année à +12,80%.

Quels sont les événements sportifs majeurs prévus au Maroc?

Le Maroc envisage de co-organiser la Coupe du monde 2030 et d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations 2025.

Quels secteurs sont attendus pour booster le marché boursier en 2024?

Le secteur bancaire, le tourisme, les exportations et les entreprises publiques en privatisation sont les principaux moteurs.

Quels sont les risques majeurs pour le marché financier en 2024?

Les risques incluent la fluctuation des cours du pétrole, les taux d’intérêt et la stabilité du secteur des phosphates.



Lire aussi :