Points clés à retenir

Semaine du 25 au 31 janvier 2024Données Clés
Déficit de liquidité bancaireStable (-0,04%) à 127,8 MMDH
Avances de la Banque CentraleRéduction de 4,33 MMDH à 47,5 MMDH
Placements du TrésorRégression légère, 17,2 MMDH
Taux moyen pondéréStabilisation à 3%
Indice MONIAEn légère hausse à 2,999%
Intervention Bank Al-MaghribPrévision d’augmentation avec 51,9 MMDH

Analyse de la situation monétaire

La semaine du 25 au 31 janvier 2024 a été marquée par une stabilité quasi-parfaite du déficit de liquidité bancaire, selon une étude de BMCE Capital Global Research (BKGR). Celui-ci se maintient à 127,8 milliards de dirhams marocains (MMDH), affichant une légère baisse de 0,04%.

Variations des avances de la Banque Centrale

En parallèle, les avances à 7 jours accordées par la Banque Centrale ont été réduites de 4,33 MMDH, maintenant le montant total à 47,5 MMDH.

Le comportement du Trésor

Les opérations du Trésor illustrent une tendance à la baisse, avec des placements qui ont atteint un encours quotidien maximal de 17,2 MMDH le 25 janvier 2024, représentant une décroissance par rapport au pic de 17,9 MMDH de la période antérieure.

Stabilité des taux

Le taux moyen pondéré est demeuré stable à 3%, tandis que l’indice MONIA, qui sert d’indicateur de référence pour les opérations de pensions livrées avec pour collatéral les bons du Trésor, a enregistré une infime progression pour s’établir à 2,999%.

Projections futures pour le marché monétaire

Pour la période à venir, on s’attend à ce que Bank Al-Maghrib intensifie ses interventions sur le marché monétaire. Les projections indiquent une injection de 51,9 MMDH via des avances à 7 jours.

FAQ

Qu’est-ce que le déficit de liquidité bancaire ?

Il représente la différence entre les ressources en liquidités que possèdent les banques et les besoins nécessaires pour financer leur activité.

Comment interpréter l’indice MONIA ?

L’indice MONIA indique le taux moyen des opérations de prêt interbancaire réalisées au jour le jour avec des bons du Trésor marocain comme garantie.

Qu’implique la réduction des avances 7 jours de la Banque Centrale ?

La réduction révèle une diminution des liquidités injectées par la Banque Centrale dans le système bancaire sur une échéance courte de 7 jours.

À quoi servent les interventions de Bank Al-Maghrib sur le marché monétaire ?

Elles visent à réguler la liquidité du marché pour assurer son bon fonctionnement et la stabilité des taux d’intérêt.



Lire aussi :