Clés de l’article : Triple Diplôme International

InitiativeÉtablissements impliquésProgrammeAnnée de lancement
Triple Bachelor in BusinessIÉSEG, HEC Montréal, Rabat Business SchoolExpérience d’apprentissage multiculturelle2024

Un pas de géant vers l’excellence académique internationale

L’IÉSEG à Paris, HEC Montréal au Canada et Rabat Business School au Maroc unissent leurs forces pour proposer un programme pionnier : le Bachelor International Triplement Diplômant (BITD). Ce cursus permettra aux étudiants d’obtenir trois diplômes différents.

Lancement prévu et objectifs pédagogiques

Attendu pour septembre 2024, le programme BITD vise à enrichir l’expérience éducative par une immersion dans divers environnements culturels et académiques de renom, selon la communication partagée par les trois institutions.

Les responsables académiques mettent l’accent sur l’essence internationalisée de l’éducation, un critère de plus en plus déterminant pour les étudiants soucieux de préparer leur futur dans un cadre globalisé. Le BITD s’insère dans cette dynamique, offrant non seulement un échange mais aussi un programme triplement certifié.

Un parcours international engageant et structuré

Le chemin de formation se dessine à travers un parcours initiatique et global : commencer par une année d’études à Rabat, s’envoler ensuite pour Paris en intégrant l’IÉSEG et clore ce voyage par deux enrichissantes années à HEC Montréal. Le résultat est un triple couronnement par les trois écoles participantes.

Messages des responsables des institutions

Olivier Aptel, de Rabat Business School, souligne la rigueur et l’exigence du programme, développé au terme de deux années de collaboration étroite pour harmoniser les enseignements et proposer un cursus révolutionnaire.

Federico Pasin, de HEC Montréal, insiste sur l’aspect innovant de cette collaboration qui s’étend sur trois continents. L’issue du BITD fait miroiter de vastes compétences, notamment les capacités d’adaptation interculturelle très prisées sur le marché du travail global.

Contenu et structure du programme d’études

  • Les trois premières années : formation généraliste en Marketing, Finance, Comptabilité, Ressources Humaines, Stratégie, Entrepreneuriat et Gestion des Opérations.
  • Quatrième année : spécialisation et approfondissement des connaissances.
  • Stage obligatoire pour parfaire la formation par une expérience concrète.

Formation reconnue et débouchés prometteurs

Les diplômes délivrés positionneront les étudiants comme des profils de choix pour les entreprises tournées vers l’international, avec une formation axée sur le leadership, la pensée stratégique et une compétence technique et relationnelle avérée.

Profil des candidats

Pour la première promotion limitée à une trentaine de places, la candidature est ouverte à des étudiants de toutes nationalités, pourvu qu’ils maîtrisent les langues française et anglaise.

Accompagnement et soutien durant les études

Caroline Roussel de l’IÉSEG met en avant la valeur ajoutée interculturelle du programme et l’encadrement ciblé prévu pour aider les étudiants dans leurs démarches et favoriser une qualité d’expérience optimale.

Les établissements impliqués : Prestige et reconnaissance académique

  • HEC Montréal : établissement d’enseignement supérieur de renom formant des leaders depuis 1907, avec une contribution significative à la recherche et à la gestion durable.
  • IÉSEG School of Management : école de commerce de Lille, distinguée par la triple accréditation EQUIS, AACSB et AMBA, signes d’excellence académique.
  • Rabat Business School : accréditée AACSB, positionnée parmi les meilleures écoles de commerce mondiales avec une forte présence internationale.

FAQ

Quel est l’objectif principal du BITD ?

Former des professionnels avec une expérience multiculturelle et des diplômes triplement reconnus.

Qui sont les institutions partenaires du BITD ?

L’IÉSEG en France, HEC Montréal au Canada, et Rabat Business School au Maroc.

Quand le programme BITD sera-t-il lancé ?

La première promotion débutera en septembre 2024.

Les candidats doivent-ils être bilingues ?

Oui, une maîtrise du français et de l’anglais est requise.



Lire aussi :